Kaladesh

2016SEP302016
286
286
Au sujet de Kaladesh

Libellé

Nom de l'édition : Kaladesh
Bloc : Première des deux extensions du bloc Kaladesh
Quantité de cartes : 264
Mise en vente : 30 septembre 2016
Langues : anglais, chinois (simplifié et traditionnel), français, allemand, italien, japonais, coréen, portugais, russe et espagnol

Produits

Scénario

Kaladesh (KLD), la première extension du bloc Kaladesh, a été publiée le 30 septembre 2016. Kaladesh contient 264 cartes et est la 72ème expansion du jeu. L'architecture et les objets de ce monde comme on les a vus sur les images jusqu'à présent ressemblent vaguement à la culture Indienne. Comme nous avons appris avec Magic Origins, Kaladesh est le monde natale du célèbre Planseswalker Chandra Nalaar, ainsi que de ses parents Pia et Kiran. Les inventions et la technologie y déterminent le progrès social. Les magiciens sont cependant très rares et la pyromancie (spécialité de Chandra) est interdite. Cela est dû à la technologie des habitants de ce monde. Ils ont crée des thoptères, des servos et d'autres créatures artificielles et machines à éther - une substance magique beaucoup plus rare sur d'autres mondes que sur Kaladesh. Cependant, sur Kaladesh, elle est abondante et n'y influence pas seulement les grandes inventions, mais aussi la forme et la structure des objets naturels. Des formations de nuages, du paysage jusqu'au cités, partout sur Kaladesh on apercoit la forme typique du vortex en spirale. Ces formes d'éther se retrouvent dans chaque détail des inventions techniques, qui ressemblent légèrement à un design steampunk. Le monde est gouverné par les consuls, dont les armées et créations peuvent être trouvées partout – mais cela peut être sur le point de changer dans la deuxième extension du bloc, qui portera le nom La révolte éthérique. Chandra retourne à Kaladesh avec Liliana. Utilisera-t-elle ses pouvoirs pour le bien-être de sa patrie ou revient-elle seulement pour venger la mort de son père?

Mécaniques

Même si, avec chaque bloc, l'histoire devient de plus en plus sophistiquées et qu' elle vaut définitivement la peine d'être lue, à ce point, nous sommes plus intéressés par les nouvelles possibilités que la mécanique unique de Kaladesh offre aux joueurs:

Energie

Commencons avec la substance magique qui peut, en effet, être retrouvée à travers tout le multivers, mais qui n'est devenue une partie formatrice d'un écosystème entier que sur Kaladesh. L'éther purifié techniquement est la source énergétique du progrès sur Kaladesh. Dans le jeu, ceci est représenté par les marqueurs « énergie », qui sont un nouveau type de marqueurs qu'un joueur peut obtenir, Il y a plusieurs cartes qui génèrent des marqueurs « énergie » et d'autres cartes qui utilisent ces marqueurs pour réaliser de puissants effets. Beaucoup de cartes même permettent les deux. La grande différence avec le Mana classique, est que les marqueurs « énergie » n'expirent pas. Les joueurs peuvent donc les accumuler sur le long terme pour de grands projets dans le futur, ou alors les utiliser pour de petits avantages au présent. Ainsi la mécanique des marqueurs « énergie » lancent un nouveau défi stratégique sous forme d'une gestion de ressources inhabituelle.

Fabrication

Avec tant d'inventeurs et assez d'énergie pour mettre en œuvre ces idées, naturellement, la production industrielle ne doit pas manquer. En tant qu'artificier ordinaire, il est nécessaire de fabriquer beaucoup d'outils pratiques ou de petits assistants.

« Fabrication X » est une nouvelle capacité qui entraîne une décision difficile, a chaque fois que ces créatures entrent en jeu. Soit la créature appropriée (qui souvent a vraiment le sous-type artificier) gagne X marqueurs +1/+1 ou tu crées X jetons de créature-artefact 1/1 incolore Servo. Tu ne décides qu'à la résolution de la capacité, si tu choisis marqueurs ou jetons. Cela veut dire que tu peux créer un ou plusieurs jetons Servo dans tous les cas, même si le pauvre artificier a été enlevé entre-temps. Des créatures 1/1 sont généralement insignifiantes, mais il ne peut bien sûr jamais faire de mal d'avoir des artefacts supplémentaires dans un bloc artefact. En particuler, la dernière mécanique importante de l’extension, nous récompense pour ses petits robots, qui peuvent finir par piloter de puissants appareils avec un peu d'aide supplémentaire :

Véhicules

Les véhicules ne sont pas du tout une mécanique nouvelle, mais un nouveau sous-type d'artefacts, avec un tout nouveau design de bordure. Coptère de contrebandier et beaucoup d'autres véhicules représentent une partie importante des merveilleuses inventions, pour lesquelles Kaladesh est connu. Ils débutent comme artefacts sans vie, jusqu'à ce que tu utilises une ou plusieurs créatures pour leur « pilotage ».

Chaque véhicule utilises le mot-clé Pilotage suivi d'un nombre. Ce nombre représente la force combinée que les créatures doivent avoir au minimum pour pouvoir, en les engageant, transformer le véhicule en créature-artefact jusqu'à la fin du tour. Entre vaisseaux volants et voitures de course avec piétinement, Kaladesh offre le bon véhicule pour chaque occasion. Pas de surprise alors, qu'il y a aussi un nouveau sous-type parmi les créatures – les pilotes. Les pilotes sont particulièrement capable de diriger les véhicules. Ils produisent certains effets bonus à chaque fois qu'ils pilotent un véhicule.

Inventions de Kaladesh

Kaladesh utilise relativement peu de nouveau mots-clé, mais comme tous les deux, la gestion de l'énergie et l'utilisation des véhicules, sont des concepts complètement nouveau, cette extension offre tout de même une expérience de jeu unique. De plus, tu peux ouvrir une des cartes extrêmement rares des Inventions de Kaladesh dans les boosters Kaladesh. Ceci est une série de cartes réimprimées en version Foil.

0 Commentaires

Il n'y à pas encore de commentaire pour cette édition 

cardPreview